Galerie

Once upon a time… Je pourrais vous raconter Mardi Gras

Pour tous ceux qui veulent savoir, vous pouvez lire cet article mais en fait il faut venir 🙂

Once upon a time... In New Orleans

Et voilà. Mardi Gras is over. Fini les parades. Fini les beads. Fini les maquillages, les perruques et les tutus. Fini le Prosecco. Fini les retours en taxi, les oreilles de lapin, les ateliers de perles à écraser, les Krewe qui défilent, les chars colorés, les tentes sur Saint Charles, les vélos abandonnés, les gens costumés… Fini tout ça.  Mardi Gras is over. Et je suis comme un peu soulagée, et comme beaucoup nostalgique. Tu sais, le soufflé qui retombe après trois semaines de folie. Hey, Mister! Give me something special! En fait, New Orleans après Mardi Gras, c’est un peu comme le sparkling wine qui arrête de pétiller ou les Jello-Shots qui ne sont pas gélifiés. C’est quand même moins festif, presque un peu triste.

Vraiment, j’ai tellement envie de vous raconter Mardi Gras, de vous faire vivre cette folie, de vous faire partager mon enthousiasme, mon amour de…

View original post 474 mots de plus

Chicot State Park

Pour les Vacances de thanksgiving, lorsque j’écris ça, je me rends compte que je m’y suis habitué a ces différences culturelles. Je connais même la date précise de cette fête!

Bref pendant ces vacances (d’une semaine), nous sommes partis 2 jours dans un State Park (équivalent américain d’un parc régional). Le Chicot State Park est à 2h30 de route de Nola et au nord de Lafayette (pour ceux qui connaissent la géographie de Louisiane). 

Nous avions loué une « cabin », prononcée « cabine » et comprenez chalet, située au bord du lac. Le calme et la beauté du lieu ainsi que la chance d’avoir eu droit à une superbe météo nous ont charmé !

Nous avons fait des ballades au cœur du bayou, accompagné de moustiques et de la barque sur le lac. Émerveillement au rendez-vous !

 http://youtu.be/cAKh47GrzCA

  

  

Galerie

Je ne vis pas dans le vrai monde… Frenchmen Street

Allez on va se priver de rebloguer cet article qui décrit bien l’atmosphère nébuleuse de cette fameuse rue de la Big Easy …

Once upon a time... In New Orleans

no2x

Comment ça? Deux ans d’existence pour mon petit blog et aucun article sur cette indispensable artère de mon coeur, cette voie qui m’entraîne au bout de la nuit, cette chaussée que foulent sans cesse mes pieds fatigués? Que nenni. Je m’en vais de ce pas et immédiatement, réparer cet impardonnable manquement. Pardon, Ô rue de mon existence.

Comprenez bien qu’à la Nouvelle-Orlèans, tous les chemins mènent à Frenchmen. Enfin, surtout les chemins un peu tortueux que mes soirées empruntent. On n’est jamais vraiment sûrs de ne pas finir dans un de ses bars, ou même juste à discuter sur un de ses trottoirs… Faut croire que y a un certain magnétisme nocturne qui m’attire malgré moi dans ce nerf musical aux vapeurs alcoolisées. C’est un peu ma résidence secondaire. Un endroit où je me sens bien et où j’aime passer certains week-ends. Avec ses bons restaurants, ses concerts de qualité et même son petit marché artisanal. Frenchmen…

View original post 429 mots de plus